Quoi ?: 

Une des missions principales du Conseil supérieur de l'éducation aux médias est de stimuler les initiatives visant à développer l'esprit critique et citoyen des jeunes face aux médias qui les entourent. A cet effet, le décret du 05 juin 2008 portant création du Conseil supérieur de l'Education aux Médias, la Communauté française prévoit que des crédits pour un montant annuel minimal de 20 000€ sont consacrés à l'organisation annuelle en Communauté française d'une initiative d'éducation aux médias portant sur le soutien de projets scolaires locaux d'éducation aux médias organisés à destination des élèves de l'enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire par un ou plusieurs établissements scolaires en Communauté française tous réseaux confondus.

La première moitié de ces crédits est consacrée aux établissements scolaires d'enseignement fondamental et la seconde moitié aux établissements scolaires d'enseignement secondaire.
Les montants octroyés aux bénéficiaires sont au maximum de  2000€.
 

Les inscriptions à l'Appel à projet 2020-2021 commencent le 1ier juin et s'achèvent le 12 octobre.

Thème spécifique du projet pour l'année scolaire 2020 - 2021 : 

Stéréotypes de genre dans et avec les médias.

Médias et stéréotypes

Les médias ne sont pas le fidèle miroir du monde, ils l’interprètent et le représentent. Pour un journaliste, un caméraman, un artiste, un illustrateur, un directeur marketing… la perception de la réalité passe par le langage, le symbole, la connotation, le signe… Un stéréotype est une représentation par grossissement ou raccourci. Les médias, par leur omniprésence dans notre vie quotidienne, participent plus que jamais aux processus de sociabilisation. Ils sont au cœur de la représentation du genre et de sa construction.

En soi, un stéréotype est nécessaire pour permettre une narration médiatique dans laquelle quelques traits d’un personnage suffisent et permet à chacun de s’identifier ou de se projeter. Un stéréotype devient problématique lorsqu’il fige une personne ou un groupe de personnes dans des rôles, des fonctions ou des valeurs inférieures, négatives voire dégradantes. C’est surtout le caractère répétitif, figé et univoque d’un stéréotype qui produit des représentations biaisées.

Dans les médias, les stéréotypes de genre apparaissent dans la manière dont les deux sexes sont qualifiés, dans la façon de les filmer ou les représenter, selon les situations dans lesquelles on les place ou les rôles qu’on leur attribue de manière systématique, d’après les termes utilisés pour les désigner… La femme apparait souvent plus fragile, la représentation de la féminité se réduisant plutôt à la minceur, la beauté, la séduction, la disponibilité sexuelle, la douceur, la maternité… Tandis que l’image de l’homme est plutôt associée au pouvoir, à la force, la compétitivité, l’action, la rationalité…

Avides de médias, les enfants et les jeunes sont très souvent en contact avec les modèles de féminité et de masculinité stéréotypés. Un grand nombre de leurs émissions favorites (séries, clips, dessins animés…) sont porteurs de stéréotypes sexistes. La question des effets de l’exposition aux stéréotypes interpelle. Une jeune fille regarde des publicités mettant en scène des mannequins très minces va-t-elle perdre confiance en elle ? Quelle vision ont les jeunes du sexe opposé s’ils s’en réfèrent aux représentations des hommes et des femmes données par les médias ? Comment se voient-ils et se jugent-ils par rapport à ces représentations ? Sont-ils conscients du caractère stéréotypé des représentations ou les jugent-ils comme naturelles ? Quelles sont leurs propres représentations stéréotypées ?

Portée éducative

L’enseignant pratiquera différentes activités au travers de différents types de médias afin de permettre aux élèves de prendre conscience du phénomène et d’acquérir des réflexes de prise de recul et de critique du message médiatique. Il favorisera par exemple l’observation des différences de traitement entre les sexes, la mise en œuvre de la diversité ou encore, il mettra ses élèves en situation de s’interroger sur la place de chacun dans l’information médiatique. De nombreuses compétences en navigation, organisation et lecture tant informationnelles que sociales seront mise en œuvre.

Créativité médiatique

Les stéréotypes sont présents partout : la télévision (JT, séries, téléréalité…), le cinéma, la publicité, la presse écrite et les magazines mais aussi les jeux, les jouets, les vêtements, le sport… et l’école ? les opportunités de création sans clichés sont nombreuses. Inversez la vapeur ! Pourquoi pas ? Créer des petits clips vidéo en inversant les rôles, réaliser une enquête et l’illustrer, adapter un média pour y apporter une juste diversité ? Découper, coller, recréer un catalogue de jouets : je joue comme je veux…

Les stéréotypes, en tant que représentation collective d’une certaine réalité sont aussi incontournables dans les médias. Dans un film, on représente un concierge de façon à pouvoir l’identifier immédiatement ? Et si on jouait avec les codes, ça donnerait quoi ?

Le développement des compétences médiatiques créatives permet de structurer les apprentissages et fixer les acquis. Et puis, partagez, exposez les créations… pour une vraie prise de conscience ?

Transversalité

Ce thème à dimension citoyenne incite à développer des projets dans de nombreuses disciplines, par exemple en histoire (les stéréotypes à travers les époques), en français (lire, débattre, écrire) … mais aussi en éducation à la philosophie et la citoyenneté (les stéréotypes et les préjugés, les généralisations abusives).

Eduquer aux médias

Le projet doit évidemment concerner l'éducation aux médias dont on peut trouver la définition sur le site.
En résumé :

  • Eduquer aux Médias, c’est rendre chaque jeune capable de comprendre la situation dans laquelle il se trouve et l’inviter à réfléchir à ce qu’il fait lorsqu’il est destinataire et/ou producteur de messages médiatiques.
  • Eduquer aux Médias, c’est rendre l’élève apte à être un lecteur, un auditeur, un spectateur, un internaute, un « gamer », un auteur actif, citoyen, critique et responsable, capable de s’approprier un maximum d’informations à partir de n’importe quel type de document médiatique comme la presse écrite, le cinéma, Internet (les sites web, les réseaux sociaux, les blogs…), la télévision, la publicité, les jeux vidéo, la bande dessinée, la photographie…

Afin de bien comprendre ce qu'est l'éducation aux médias et ses applications possibles dans les classes, nous vous proposons de prendre connaissance du Cadre de compétences en éducation aux médias et du Portefeuille d'activités pédagogiques 

Liens utiles

www.egalite.cfwb.be
http://csem.be/mediasphilosophiecitoyennete

Accompagnement

Le secrétariat du Conseil supérieur de l’éducation aux médias assure le suivi administratif tandis que les centres de ressources peuvent assurer un accompagnement d’ordre pédagogique.

Les porteurs de projets sélectionnés seront conviés à une réunion de présentation et d’échange.

Documents utiles

La circulaire (7623): téléchargement 

Une définition de l'Education aux Médias: définition

Public: 
Jeune adulte
Adulte
Médias: 
Cinéma