Radicalismes et extrémismes violents : un nouveau dispositif à la disposition des citoyens et des professionnels de la FW-B

Une structure de prévention des radicalismes et extrémismes violents

La Fédération Wallonie-Bruxelles, par les valeurs qu’elle défend et les matières dont elle a la charge, est au cœur de la réflexion à mener sur les réponses à apporter face à la montée des extrémismes et radicalismes menant à la violence.
Son Gouvernement a décidé de prendre ses responsabilités et d’apporter des réponses à ces problèmes majeurs. 
Ce mercredi 25 janvier 2017 la Fédération Wallonie-Bruxelles a lancé son dispositif de prise en charge des extrémismes et des radicalismes violents.
Ce dispositif s’adresse aux citoyens et aux professionnels, via 2 services :

  1. Le Centre d’appui aux services et opérateurs de la FWB    
Une équipe de 4 personnes qui suivent et accompagnent les institutions, les services administratifs et les opérateurs dans leurs actions de prévention et de sensibilisation. Cette cellule pourra également intervenir auprès des acteurs de première ligne, organiser des formations (150 sont déjà prévues) et mettre en réseau chercheurs et experts.
  1. Le Centre de prise en charge des personnes touchées par le radicalisme et les extrémismes violents (CAPREV)
Une équipe de 15 personnes (psychologues, criminologues, juristes, islamologues, anthropologues, travailleurs sociaux…) permettra une prise en charge individuelle de toute personne, mineure ou majeure, concernée directement ou indirectement par l’extrémisme ou le radicalisme. Il ne s’agit pas d’un centre résidentiel mais d’un lieu d’écoute et de soutien. La confidentialité y est garantie sauf quand la sécurité des personnes est menacée.
Une porte d’entrée unique pour tous : Le numéro vert : 0800 111 72  
Accessible tous les jours de 08h à 20h sauf le dimanche et les jours fériés.

Site Internet : www.extremismes-violents.be

Catégorie 1: 
Public: 
Jeune adulte
Adulte